Retour du livre de Catherine Choupin

La réputation de Catherine Choupin, autrice de 29 romans, n’est plus à faire ! Dans la plupart de ses textes, elle se met en scène avec franchise, sans faux semblants ni non-dits, et cette sincérité m’émeut énormément. J’apprécie en général les autobiographies et c’est donc avec grand plaisir que je me suis plongée dans Le Silence de la madone.


Le résumé :


Marquée par l’histoire d’amour mouvementée qui lui a donné naissance et fascinée par son père, Corinne, une jeune femme libre, n’aime que les hommes qui ont trente ans de plus qu’elle et qui possèdent le pouvoir. Mais le destin l’attend au tournant. Cette histoire de famille incroyable et peu convenable conduit à réfléchir sur le poids des convenances.


«Tout d’un coup, je vis surgir sur ma table un morceau de papier journal sur lequel on avait griffonné un texte au stylo. Je jetai un œil dessus avec dédain, mais je ne pus m’empêcher de sourire de l’extravagance du propos : Mademoiselle, fasciné par votre merveilleux profil de vierge, je fais ce que Raphaël aurait fait il y a quatre siècles : je vous supplie de m’accorder quelques instants et de me laisser venir vers vous. Je partirai dès que vous m’en donnerez l’ordre. Votre serviteur.»

Mon avis


J’ai découvert l’histoire troublante et peu ordinaire d’une jeune femme, Corinne, évoluant dans le milieu de la haute bourgeoisie française, qui n’hésite pas à suivre ses désirs. La morale, les convenances, elle n’en a cure et s’en moque. Mais son attitude va bien sûr lui jouer des tours… Et au fur et à mesure de la narration, on apprendra lesquels.

J’ai lu ce récit un peu comme un polar, on a envie de savoir ce qui va arriver à la narratrice. Jusqu’à la fin, Catherine nous tient en haleine avec un coup de théâtre final explosif. Une famille empoisonnée par le silence que Catherine rompt avec courage.

Si comme moi vous aimez les histoires de famille, je vous conseille cette autobiographie romancée qui, à coup sûr, vous étonnera et vous donnera matière à réflexion !

Cliquez ici pour trouver ce roman



16 vues0 commentaire