13 - Les coulisses d'un roman, suite...

Mis à jour : avr. 5

Dans cet extrait ci-dessous, première version de mon roman "Intrigue chez Virginia Woolf", Clara est accompagné de James (le propriétaire de Rosebed House) qui lui fait la cour. Ils visitent Stonehenge, site archéologique, érigé entre -2800 et -1100. Le principal sanctuaire préhistorique d’Angleterre et l’un des plus troublants du monde.

Clara, tout en réfléchissant à la vacuité humaine, succombe aux charmes de James.

Ce passage a disparu dans la version publiée.


Le site de Stonehenge, photo prise en 2011

Des milliers de vies, la reproduction acharnée de nouveaux êtres… Pour aboutir à quoi de différent ?
Toujours ce même comportement paranoïaque, sans doute indispensable chez nos ancêtres lointains, mais aujourd’hui contre-productif l’assaillait ! Ce fondement de la paranoïa qui se chargeait de scléroser les désirs profonds de vie.
Je relevai la tête, regardai James, d’un regard nouveau, essayant de me dégager de ces peurs ancestrales, affligeantes, qui poursuivent les êtres jusqu’à leur mort. Je me laissai simplement aller à vivre l’instant présent, un instant de confiance profonde, de communion. Être sur ce sol préhistorique, comme des milliers d’individus avant moi, me fit prendre conscience de mon impermanence, de ma mort prochaine.
James, qui se rendit compte intuitivement de mon trouble, s’approcha doucement de moi, me mit une main sur l’épaule, l’autre à la taille et m’attira à lui. Je sentis tout à coup la chaleur de son corps, ses muscles tendus à travers le tissu de ma robe d’été. J’eus un mouvement de recul bien vite réprimé par ses mains caressantes qui me plaquèrent contre lui. Nos lèvres se joignirent. Alors une fusion totale s’opéra, aussi parfaite que celle peinte par Chagall. Un état d’apesanteur, de bien-être indicible, envahit chacun de mes atomes. J’eus l’impression de m’élever dans les airs, tout devenait légèreté, immatérialité, harmonie, accord parfait. Ce moment fugace d’éternité ressentie, ce big-bang émotionnel permettait enfin l’espoir en une complétude inusitée et la vie s’engouffra en moi avec la violence d’un raz-de-marée.

N'hésitez pas, mes AmiEs, à me livrer vos ressentis et à partager mes articles ! J'ai toujours beaucoup de plaisir à vous répondre.

Si vous n'avez pas lu l'article précédent sur le même sujet, il se trouve ici !

Pour écouter un extrait de mon roman "Intrigue chez Virginia Woolf", pour vous procurer la version papier et l'ebook Amazon , ou directement vers moi avec dédicace et marque-page (me contacter) !


©2020 by Anne-Marie Bougret - Autrice.

Politique de confidentialité. Proudly created with Wix.com