Au-delà des apparences - Mes lectures.

Mis à jour : janv. 16

Retour de lecture de Séverine Vialon « À l’abri de la différence » 1er tome : L'abri.





Présentation de l’autrice :


« Une histoire émouvante, touchante, qui par moment vous donne une boule au ventre tellement l’émotion est forte. Tout cela sur fond de guerre et d’acceptation de la différence.. »

La différence fait se déchirer les hommes depuis la nuit des temps. Différence de couleur, de religion, de statut social, de physique… la différence fait peur. C'est dans un contexte de guerre qu’Émilie va devoir s'adapter et batailler pour se faire accepter telle qu'elle est. Mise dans une situation qu'elle n'a pas choisie mais avec laquelle elle doit s’accommoder, Émilie n’est pas au bout de ses surprises.


Un huis-clos qui nous fait faire le plein de sentiments...

Des familles enfermées dans une grotte pour échapper à une guerre...

Une jeune femme et une enfant qui ont les traits de l’ennemi...

Tout un petit monde en autarcie qui doit cohabiter malgré tout.

« Méfiance, indifférence, attachement, amitié et même amour, tous les aspects des relations humaines sont évoqués dans le roman. Tout oppose les personnages, à commencer par cette différence que l’on ne décrit jamais, mais qui est pourtant omniprésente. » (Laure)

« Dans cet enfermement, les sentiments s’exacerbent et s’expriment. D’abord, la haine, le rejet puis l’acceptation de l’autre, l’amitié et l’amour. » (Lou)

« Tu nous emportes loin de tout et nous narres une histoire pleine de sentiments. » (Moreau)


… autour d’un thème universel et intemporel : la différence.

« Ce Roman est une bonne leçon de vie. Nous devrions le donner à lire à tous ceux qui sont pour défier la différence. Mais la différence de quoi au fait.? De la couleur de peau, de la religion des gens, de la taille, du poids….. et j'en passe. Et oui, ce monde est plein de différences, et ce livre en bien, très bien, nous montrent que nous humains, nous pourrions passer au-delà de toutes différences. » (Monique)

« Moi qui éduque mes enfants dans l’acceptation de la différence, je ne peux qu’être touchée lorsque je lis un livre dont le sujet principal est justement cette différence et le fait de la faire accepter.. » (Alouqua)

Une formidable leçon de vie.


Mon avis :


J’ai été un peu déroutée par le prélude, mais ensuite le 1er tome m’a fait pénétrer dans une grotte pour ne m’en faire sortir qu’à la fin du roman. De par ma nature casanière, cette vie en huis clos, protectrice, pour éviter la folie des hommes avec leurs guerres destructrices m’a séduite.


On découvre au fur et à mesure et en même temps qu’Emilie pourquoi on l’a amenée de force dans cette grotte… et pourquoi tout un groupe de personnes s’y terrent… Mais la vie continue, et malgré l’horreur au dehors et l’inconfort de leur situation, les habitants s’organisent, non sans heurts. Arriveront-ils à pallier leurs manques et à accepter leurs différences ?


Car au lieu d’être une richesse, la différence, là où elle ne devrait qu’être félicitée, fait se déchirer les hommes depuis des millénaires, problème majeur de notre temps que Séverine Vialon a choisi de mettre en avant dans son roman. Avec cette vie souterraine, elle invente une mini société que je vous invite à découvrir par vous-même.


Beaucoup d’émotions dans ce 1er tome à l'écriture fluide qui, j’en suis sûre, saura vous captiver et vous inciter à continuer cette aventure passionnante à travers les deux autres tomes de cette trilogie.


Les liens pour trouver ce roman : sur Amazon et la boutique de son site.

La page Facebook de Séverine

39 vues2 commentaires

©2020 by Anne-Marie Bougret - Autrice.

Politique de confidentialité. Proudly created with Wix.com