Au-delà des apparences - Retour du roman de Laure Enza "Souris des villes".

Mis à jour : janv. 3

J’ai eu le plaisir de recevoir ce beau roman de Laure Enza en cadeau et je l’en remercie.

Un concours de circonstances a fait que j’ai commencé à le lire, mais que très vite j’ai dû l’arrêter, car débordée par les formations que je suis actuellement.



Je l’ai repris ensuite et j'en ai apprécié chaque chapitre.


Le résumé :

Fuyant un passé douloureux et son île natale, Angela emménage en ville avec sa petite fille dégourdie et son mari débordé de travail. Jeune femme solitaire et angoissée, elle est déstabilisée par les us et coutumes de ses congénères et cet univers de béton. C'est sans compter l'intervention de ses voisines volubiles, pétillantes et envahissantes ! La souris des champs devra s'adapter au rythme trépidant de ses compagnes citadines. Les amitiés improbables se tissent, les expériences cocasses se mêlent aux révélations bouleversantes. Au contact de ces femmes si différentes, entre rire et larmes, Angela trouvera-t-elle le moyen d'affronter ses démons ? Un feel-good sur la reconstruction de soi. Des anecdotes croustillantes pour un roman plein d’énergie, d’humour et d’optimisme.


Mon avis :

Ce roman pourrait s'appeler : « Les Disparate Housewifes de Laure Enza »

Si vous avez aimé cette série, vous devriez adorer ce roman qui donne la pêche autant que Théa la communique à sa voisine de palier, la narratrice, Ange, une fille de la nature, égarée dans la grande ville et dans un immeuble dont elle ne connaît pas les codes. La narratrice fait la connaissance d’une bande de copines, Mimose, Shirley, Tammy, Inès… au caractère bien trempé, aussi attachantes les unes que les autres avec des histoires, des vies et des combats différents, mais toutes avec un grand cœur et de la bienveillance à revendre !


De très beaux chapitres en italique émaillent le texte, apportant une touche de mystère et de poésie sur l’enfance d’Ange, en tout cas on le suppose...


Ange se révèle au contact de ses nouvelles amies, et la souris des champs va nous étonner et s’étonner elle-même de ce qu’elle est capable de faire et de penser. Au fil des pages, la sauvageonne se métamorphose.


Laure Enza a une écriture alerte, pleine d’humour et de poésie qui nous entraîne parmi ce tourbillon de femmes rebelles qui savent ce que veut dire le mot « sororité ».

L’autrice alterne et joue avec les émotions comme sur les touches d’un piano. Les anecdotes s’enchaînent composant ce texte enjoué que je recommande.


Pour trouver ce roman :

Amazon

La page facebook de l'autrice

69 vues0 commentaire

©2021 by Anne-Marie Bougret - Autrice.

Politique de confidentialité. Proudly created with Wix.com