Martine Daman

Aujourd’hui, je vous fais un retour sur le second roman d’Anne-Marie Bougret, intitulé « Ludovic et le voleur de regard » que j’ai eu la chance de lire en avant-première en tant que bêta-lectrice. Il m’a tellement plu que je l’ai lu d’une traite. 

Ludovic est un adolescent de seize ans, timide et complexé. Sa mère le malmène et se moque de lui à cause de son extrême sensibilité. Ses camarades de classe le dénigrent également car, passionné de littérature, Ludovic ne s’exprime pas comme eux.

 

Grâce au personnage de cet adolescent, Anne-Marie nous entraîne dans un château et un monde clos peuplé de souterrains et de mystères que l’on pourrait croire sorti du XIXe siècle. Mais il n’en est rien. Nous sommes en mars 1984 et l’histoire se prolongera ensuite dans les années 2000. 

 

Comme dans le premier « Intrigue chez Virginia Woolf » où elle évoquait le féminicide, l’autrice aborde ici un problème de société majeur, peu traité dans les fictions. À vous de le découvrir dans ce roman plein de rebondissements.

©2020 by Anne-Marie Bougret - Autrice.

Politique de confidentialité. Proudly created with Wix.com